Septembre 2019 : Google modifie la façon d’identifier la nature de vos liens

par Publié le 3/10/2019 | Mis à jour le 3/10/20190 commentaires

Prestataire création site internet

Le nofollow a été introduit en 2005 afin de lutter contre le spam et signaler des liens d’affiliation ou publicitaires. En effet un lien rel= « noffolow » était jusqu’à présent ignoré pas Google.

Le 10 septembre 2019, Google a annoncé 2 nouveaux attributs pour identifier la nature d’un lien de la balise <a> : sponsored et UGC.

 

 

Comment utiliser ces nouveaux attributs ?

rel = « sponsored » : utilisez l’attribut sponsorisé pour indiquer les liens qui représentent des annonces ou des emplacements payants

rel = « ugc » : utilisez l’attribut User Generated Content afin d’identifier les liens ayant un rapport avec du contenu généré par les utilisateurs, tels que les commentaires et les messages de forum.
Si vous souhaitez reconnaître et récompenser les membres ou les internautes dont les contributions sont toujours de bonne qualité, vous pouvez supprimer cet attribut des liens qu’ils publient.

rel = « nofollow » : utilisez cet attribut dans les cas où vous souhaitez créer un lien vers une page sans impliquer aucun type d’approbation, y compris la transmission d’un crédit de classement à une autre page.

 

 

Est-on obliger d’effectuer ces changements ?

Tous ces attributs sont traités comme des indications sur les liens à prendre en compte ou non. Google s’en sert pour mieux comprendre et analyser les pages qu’il indexe dans un souci permanent de pertinence.
Il n’est pour l’instant pas obligatoire d’utiliser ces nouveaux attributs mais c’est recommandé.

 

 

Peut-on les combiner ?

Ces attributs peuvent être combinés comme par exemple : rel = « sponsorisé ugc » qui indique que le lien est sponsorisé et généré par un utilisateur.

 

 

Que se passe t’il en cas de mauvaises utilisations de ces attributs ?

L’impact en cas d’erreur sur l’utilisation de ces nouveaux attributs sera peu important si vous mettez un « sponsored » à la place d’un « ugc » mais tout lien qui est clairement publicitaire ou sponsorisé doit utiliser « sponsored »… « nofollow » restant acceptable.
Pour rappel, il est important de prêter une attention particulière aux schémas de liens car Google pénalise tous les liens essayant de manipuler PageRank ou le classement d’un site dans les résultats de recherche. Cela inclut tout comportement qui manipule des liens vers votre site ou des liens sortants de votre site.

 

 

Que se passe t’il à partir du 1er mars 2020 ?

A partir du 1er mars 2020, l’attribut « noffolow » sera juste un indicateur pour le moteur de recherche et il appartiendra à celui-ci de le suivre ou pas. Si vous souhaitez ne pas indéxer une page il faudra utiliser des moyens plus surs :
– Robots.txt
– Méta tags « noindex »
– Bloquer les URL en protégeant par mot de passe les répertoires sur votre serveur

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Comment savoir si votre site internet a besoin d’une refonte ?

Comment savoir si votre site internet a besoin d’une refonte ?

  Mais kesako encore ce truc-là ? Dans un site web, vous avez le contenant et le contenu. La refonte d’un site internet va consister à rajeunir le contenant c’est-à-dire l’aspect visuel et technique de votre site internet. Suivant les cas, il faudra aussi retoucher à...

lire plus
Pourquoi créer un site internet ?

Pourquoi créer un site internet ?

Quelques chiffres clés en France 83% des français effectuent une majorité de leurs recherches sur internet Plus de 70 % des entreprises de + de 10 salariés ont un site web 85 % des français ont un accès internet à leur domicile Google génère 34,2 millions de visites...

lire plus
9 bonnes raisons de faire appel à un freelance plutôt que de recruter

9 bonnes raisons de faire appel à un freelance plutôt que de recruter

Un freelance exerce une activité professionnelle en tant que travailleur indépendant. Cet expert qualifié propose ses compétences sous forme de missions qu'il facture à ses clients. Le freelancing ne cesse de croître. En 2018, selon Malt, on compte plus de 870 000...

lire plus

Vous souhaitez un site vitrine ?

Vous avez besoin de présenter l'activité de votre entreprise ? Kaleys étudie vos besoins et vous fait un devis gratuit

Vous souhaitez un site marchand ?

Vous souhaitez vendre en ligne vos produits et/ou vos services ? Kaleys étudie vos besoins et vous fait un devis gratuit


Also published on Medium.

Share This